Chroniques de la vie ordinaire / 2006

Voyager dans sa propre ville comme dans un pays lointain, retrouver la magie et la beauté que la force de l’habitude nous empêche de voir. Le quotidien aussi peut-être saisissant pourvu que l’on s’en empare. A Paris et Santiago, mes deux villes d’adoption j’ai voyagé comme dans des territoires inconnus, cherchant à saisir ce que ces deux villes ont pour moi d’essentiel.